Les bougies de préchauffage sont une pièce essentielle et spécifique aux moteurs à diesel. En effet, contrairement aux moteurs à essence, les moteurs à gasoil n’ont pas besoin de bougies d’allumage, car le principe de fonctionnement du moteur n’est pas le même. Sur un moteur à essence, l’explosion au sein de la chambre de combustion se fait grâce à une étincelle provoquée par une bougie d’allumage, et un mélange de carburant et d’air. Le diesel n’étant pas un carburant inflammable par étincelle, il brûle cependant dans des conditions de températures et de pressions différentes. Les bougies de préchauffages assurent donc une bonne température aux démarrages, spécialement ceux à froid, le mélange air-diesel étant comprimé et chauffé à 800°C dans les chambres.

Comment identifier une fatigue des bougies de préchauffage ?

Une difficulté à démarrer la voiture à froid est généralement le symptôme le plus édifiant quant à l’usure d’une (ou plusieurs) bougies de préchauffages. En fait, si le voyant (en forme de ressort orangé) mets beaucoup de temps à s’éteindre (surtout quand il ne fait pas trop froid), ne s’allume pas du tout, ou que le moteur ne démarre qu’au bout de plusieurs tentatives, il est préférable d’inspecter les bougies de préchauffages. Parfois l’usure provoque même l’impossibilité de démarrer le véhicule.

 Ce que Motors.tn préconise :

L’intervalle d’un changement idéal des bougies de préchauffages est de chaque 120000 Km parcouru. Cela reste bien-entendu à titre indicatif car l’on pourrait être amené à les changer plus tôt pour maintes raisons, le plus souvent à cause de la marque de la bougie elle-même très variable en durabilité. Nous préconisons aussi de changer toutes les bougies présentes sur un moteur (quatre sur un moteur 4 cylindres par exemple) car même si une seule des bougies présente une faiblesse, la changer uniquement pourrait décaler les cylindres au démarrage moteur et ainsi provoquer une vibration à froid voire même un défaut moteur.