Assurant la liaison entre le moteur et la boite de vitesses, l’embrayage dépasse son rôle purement mécanique pour d’autres finalités moins évidentes pour l’automobile : En effet, en limitant les vibrations du moteur et les à-coups de changement de vitesse, il participe activement au confort des usagers d’autant plus qu’il demeure un élément de sécurité qui assurent l’isolation l’ensemble moteur/boite de vitesses.

Cependant, il s’agit d’une pièce d’usure qui perd en efficacité en fonction des kilomètres qu’elle parcourt, d’un point de vue quantitatif (une durée de vie moyenne oscille entre 100 et 150 milles kilomètres) mais aussi d’un point de vue qualitatif (type de parcours rural ou urbain, charge du véhicule, présence d’une remorque ou non, agressivité de la conduite).

Symptômes de fatigue ?

Pour identifier un embrayage qui commence à rendre l’âme, il existe deux symptômes quasiment infaillibles : Soit l’on a un constat sur la pédale elle-même de l’embrayage (grinçante, dure, bruit suspect) et qui pourrait nous conduire à la réparation d’un défaut qui risque d’altérer le mécanisme, soit c’est l’embrayage qui patine. Dans ce deuxième cas de figure, on aura l’impression que le moteur s’emballe dans les tours sans que le véhicule avance en conséquence. Le patinage provoque une surchauffe du disque et peut le désintégrer, mais il peut aussi provenir d’une contamination de ce dernier par de l’huile suite à une fuite à l’intérieur de la boîte de vitesse. Finalement, si vous avez du mal à passer les vitesses ou que vous entendez des craquements à chaque passage, l’embrayage est aussi à inspecter.

 Ce que Motors.tn préconise :

Contrôlez votre embrayage et ne négligez aucun signe pouvant incriminer une usure de ce dernier. Adopter aussi une conduite souple et éviter de laisser votre première vitesse enclenchée lors d’un arrêt prolongée dans un feu rouge par exemple, privilégiez le point-mort pour laisser refroidir le système. Les moteurs à diesel sont plus coupleux que les moteurs à essence, il est nécessaire de veiller à ne pas brusquer les passages de vitesses et les rétrogradages de peur d’user aussi bien l’embrayage d’une façon prématurée.